• Cassandre Tibermont

Caroline Augier, un retour à l'essentiel

C’est dans son petit atelier du Sud de la France, situé à Cadolive, non loin de Aix-en- Provence, que Caroline crée des pièces uniques, à la fois authentiques, simples, naturelles et minimalistes.



D’une reconversion …


Passionnée d’art et surtout d’aquarelle depuis l’enfance, elle se lance dans un premier temps dans une carrière de maquilleuse professionnelle. Après son BTS histoire de l’art et maquillage historique, elle travaille pour de grandes marques comme American Vintage, Azzaro entre autres. Elle collabora également avec la célèbre photographe Charlotte Lapalus. C’est il y a 1 an que, du jour au lendemain, Caroline dit stop. Son métier ne lui convient plus, il n’est pas assez proche de ses valeurs et elle a une envie de liberté créative de plus en plus forte. Elle se lance alors dans la céramique



… À une libération


Plus qu’une libération, un véritable retour à l’essentiel. Pour Caroline, la céramique lui a permis de pouvoir exprimer une part d’elle-même, de se concentrer sur elle-même et montrer qui elle est réellement. Son art est un moyen pour elle de refléter sa personnalité


Aujourd'hui, Caroline travaille et crée en totale harmonie avec ses valeurs. Pour elle, il est primordial de savoir qui on est, de ne pas se mentir à soi- même, de vivre en adéquation avec ce que l'on a, et d'aller à l’essentiel sans superflu. Sa volonté première est que chacune de ses oeuvres vive en accord avec son propriétaire. 





"Des pièces pensées avec le cœur, réalisées avec les mains"


Caroline réalise chacune de ses pièces à la main. Le travail d’usine est remplacé par un travail minutieux et local ! Sa céramique s'inscrit dans un raisonnement éco-responsable et durable.

Faïence blanche et émail sans plomb sont les seuls matériaux qu’elle utilise, du made in France, venu tout droit de sa région, à Aubagne où elle s’approvisionne chez “ Les Cousins”, fournisseur de matières premières. Nombre de ses oeuvres sont inspirées par l’aquarelle, du bleu ciel au blanc cassé en passant par l’ocre. Elles laissent libre cours à notre imagination grâce à sa manière de travailler avec la terre, son aisance à travailler avec elle et non contre elle, qui laisse la terre évoluer et créer des pièces uniques aux reflets de nature, de mer ou de terre aride du désert.



Un travail local


Néanmoins, le travail de Caroline reste très local. Ses seuls points de vente sont autour d'Aubagne et atteignent peu à peu Toulouse. Elle a pour projet de s’installer dans une galerie d’art/showroom à Marseille. Même si elle privilégie un travail régional, la céramiste songe de plus en plus à trouver un point de vente à Paris.


Dans cette lancée locale, Caroline participera cette année à l'événement Argilla à Aubagne et le salon Côté Sud en octobre. Cet été, un shooting est d’actualité avec La Fileuse D’orties, wedding planner haut de gamme. Caroline collabore toujours avec la photographe Charlotte Lapalus et COS à Aix-en-Provence.


Avec la céramique, Caroline a une vie plus ralentie, dont les priorités pour elle sont "s'écouter avant tout, prendre le temps de se poser les bonnes questions et de savoir qui l'on est". 



Tous les produits sont disponibles à l’achat dans les points de vente.

Plus d’informations sur le site : https://carolineaugier.com/ et sur son compte Instagram


#slowlife #essentiel #céramique #artiste #artisan