Soul Circus : le bien-être fait tout un cirque

Entre un festival de musique et une retraite de yoga, pourquoi choisir ? Dans la campagne

anglaise, à trois heures de Londres, Soul Circus a fait de cette équation son mantra. Depuis 2016,

l’événement combine séances de yoga, méditation et glamping avec un programme festif de

concerts et DJs sets.




« C’est devenu une grande fête annuelle dans un champs », explique la fondatrice Ella Wroath, qui connait bien les lieux. Dans la ville voisine de Cheltenham, elle a ouvert en 2011 un studio de yoga avec sa sœur Fleur. Après quelques années à enseigner, sa formation en arts de la scène lui a inspiré le festival Soul Circus : « j’ai voulu créer une célébration de mes deux passions, la musique et le yoga. Je cherche avant tout à créer des expériences qui rendent les gens heureux et positifs ».


Du 20 au 22 août, la sixième édition promet plus de 400 sessions dans le cadre champêtre de Hollow Farm, des styles classiques hatha, vinyasa et yin au plus acrobatique yoga aérien. Les professeurs collaboreront en direct avec des DJs renommés pour synchroniser les mouvements de leurs élèves – une centaine par cours – au rythme de la musique. Pour assurer ce programme chargé, Soul Circus a fait appel à une trentaine de professionnels du bien-être des quatre coins du monde. Cette année, Adell Bridges, Celeste Pereira et Maude Hirst font partie des coachs stars, tandis que DJ Yoga, Norman Jay et Roni Size sont les DJs en tête d’affiche.


Pas besoin pour autant d’être un yogi invétéré pour prendre part aux cours : le but est de bouger, de quelque manière que ce soit, et d’encourager les mouvements intuitifs. Ainsi, le programme prévoit des cours de danse tribale, de danse extatique, et même des ateliers « danse comme Beyoncé ». « Les gens ont besoin de danser et de bouger davantage. Nous devons tous apprendre à être plus libres de nos mouvements, et à faire circuler l'énergie dans notre corps afin qu'elle ne reste pas bloquée ou stagnante ». Cette année, pour pimenter les festivités, elle a également prévu des ateliers de pole dance.


Entre deux sessions, les festivaliers pourront profiter du spa et de traitements, mais aussi participer à des ateliers de méditation, de techniques de respiration et de thérapie par le son. Ces derniers seront dispensés dans un « tipi » recouvert de projections holographiques pour immerger les visiteurs dans une expérience multi-sensorielle. Pour Ella, les pratiques de bien-être deviennent de plus en plus magiques et mystiques : « je travaille beaucoup autour de la nature, des éléments et des planètes, mais aussi de l’énergie féminine qui n’est pas nécessairement encouragée dans notre société. Je veux continuer à inviter des femmes qui ont beaucoup à offrir pour la santé et le bien- être, sans être nécessairement représentées par la science ou la médecine traditionnelle » Avec 4000 festivaliers attendus, Soul Circus promet de belles postures de guerrières et de déesses.


Soul Circus, du 20 au 22 août, Hollow Farm, Gloucester

www.soulcircus.yoga