• Juliette Matha

Tuba, lieu de plaisir artistique

Vous rêvez d'une parenthèse ensoleillée ? D’un hôtel qui donne le sentiment d’être au bout du monde, à seulement trois heures de Paris ? D’un lieu pour profiter entre copains, ou à deux, de la Méditerranée ? On vous présente Tuba, la combinaison de toutes ces envies.





Cet hôtel, situé sur un rocher du village de pêcheurs des Goudes a, en réalité, une longue histoire derrière lui. Lieu centenaire, il aurait été dès 1908, un bar, ainsi qu’un restaurant. Après avoir été partiellement bombardé, pendant la Seconde Guerre Mondiale, le rocher est réaménagé en hôtel, qui sera complété dans les années 70 par une pizzeria. Il change ensuite encore plusieurs fois d’identité - restaurant, boîte de nuit - pour ensuite devenir un club de plongée. Jacques Mayol, apnéiste de renommée, et héros du film “Le Grand Bleu”, en était notamment membre.


C’est un duo de quadragénaires qui décide de redonner vie, à cet ancien club de plongée, tombé dans l’oubli. Défenseurs de la slow life et du farniente, Grégory Gassa et Fabrice Denizot, ont d’abord mené un mode de vie bien différent. Tous deux anciens expatriés, le premier s’est d’abord lancé dans la mode, puis dans la création de lieux d’exception. Le second est un ancien producteur, qui a décidé de changer le scénario et le décor de sa vie.


Composé de 5 chambres, dont une ayant la possibilité d’accueillir une famille, l’hôtel a une ambiance de cabanon entre copains. Au bout d’un rocher, mais à proximité du restaurant, du bar mais aussi de la salle d’exposition et de la mer, on peut le définir comme un havre de paix artistique.




L’hôtel Tuba propose aussi des services supplémentaires, comme par exemple le panier pique nique, composé d’une bouteille de vin, d’une anchoïade - spécialitée provençale à base d’anchois et d’un tuba.

L’hôtel met également à la disposition de ses clients, deux bateaux, mais aussi des paddles et des canoës, pour partir à la découverte de la Méditerranée. Pour les amateurs de faune maritime, un masque, un tuba et des palmes de la marque Beuchat, sont prêtées à chaque résident.


Tuba n’est pas simplement un lieu de plaisir et de découvertes, ses fondateurs ont tenu à ce qu’il soit “eco-friendly”. Une charte écologique doit être respectée par ses usagers et tous les produits plastiques tels que les pailles sont bannis, ainsi que les produits d’entretien à la composition douteuse.


Bon séjour !



Pour réserver, à partir du 5 août : https://tuba-club.com/




Crédit photos : Julie Abitbol et Edouard Sanville

#slowlife #voyage #marseille #tuba #hotel #travel